« Le droit à la ville est-il soluble au Sud ? » (article paru le 22 octobre 2014)

Marianne Morange & Amandine Spire, « Le droit à la ville est-il soluble au Sud ? » Métropolitiques, 22 octobre 2014.

« Formulé voilà près de 50 ans, l’idée de droit à la ville est fortement mobilisée aujourd’hui alors même qu’elle n’endosse pas les mêmes significations que celles construites par le sociologue Henri Lefebvre dans Le Droit à la ville publié en 1968. La popularité de cette notion semble désormais liée à une représentation largement partagée selon laquelle la ville constituerait le lieu et l’échelle privilégiés pour construire une société plus juste. Le succès du droit à la ville est, en outre, lié à la décentralisation et au nouveau partage des pouvoirs entre État et autorités locales qui accompagnent l’injonction à la participation citadine. Ces débats semblent très pertinents au Nord. Mais au Sud, comment les acteurs publics, chercheurs et mouvements sociaux s’emparent-ils de cette notion, la traduisent-ils et la diffusent-ils ? Comment peut-on repenser la notion de droit à la ville depuis ces espaces pour la plupart post-coloniaux ? [….]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *