Dossier spécial dans la revue Métropoles

Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie du numéro spécial « mise en ordre, mise aux normes et droit à la ville : perspectives croisées depuis les villes du Sud », revue Métropoles, 21/2017, qui reflète une partie des travaux menés dans le cadre du programme de recherches DALVAA.

Il rassemble six articles :

Colloque droit à la ville au Sud, expériences citadines et rationalités de gouvernement 15-17 novembre 2017

Le programme détaillé du colloque  « Droit à la ville au Sud, expériences citadines et rationalités de gouvernement », 15-17 novembre est en ligne :

Droit a la ville-programme du colloque-15-16-17 novembre2017-2

Brochure_english_version_08_11_17_reduite

Le livret rassemblant les résumés courts des communications est disponible ici /Short abstracts available :

word_résumé_des_communicants_10novembre

 

Retour de terrain de Marie Bridonneau à Addis-Abeba (décembre 2016)

Retour de terrain de Marie Bridonneau à Addis-Abeba (décembre 2016)

La mission de décembre 2016 à Addis-Abeba fait suite à celle réalisée avec Sabine Planel en juin 2015 (http://dalvaa.hypotheses.org/462) et au partenariat monté avec une équipe de l’Université d’Addis-Abeba en 2016 (http://dalvaa.hypotheses.org/670).
Lire la suite

Publication de S. Planel et M. Bridonneau, Journal of Eastern African Studies

A partir du travail de terrain réalisé à Addis-Abeba entre 2015 et 2016, Marie Bridonneau (Université Paris-Nanterre, UMR Lavue) et Sabine Planel (IRD, IMAF) ont publié l’article (Re)making politics in a new urban Ethiopia: an empirical reading of the right to the city in Addis Ababa’s condominiums dans le Journal of Eastern African Studies, vol. 11, 2017, Issue 1.
Lien vers l’article : http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/17531055.2017.1285105

Lire la suite

Appel à communications

Colloque international »droit à la ville au Sud, expériences citadines et rationalités de gouvernement » : Université Paris Diderot, CESSMA, 15-16-17 novembre 2017.
L’appel à communications est disponible ici, jusqu’au 4 mai 2017.

Séminaire 3 mars 2017

Séance du séminaire du programme DALVAA – « Repenser le droit à la ville depuis les villes du Sud » le 3 mars 2017 – Salle 870, Olympe de Gouges, rue A. Einstein, 75013

9h30 -12h. Neiva Vieira da Cunha, Professora da Universidade do Estado do Rio de Janeiro/UERJ, LeMetro/IFCS-UFRJ et Agnès Deboulet, Université Paris 8, UMR LAVUE : « Les enjeux du droit à la ville autour de HABITAT III. Nouveaux conflits et circulation d’expériences: Brésil/Moyen Orient »

14h -16h. Elisabeth Dorier, Géographe, Professeure des universités, Aix Marseille Université- Laboratoire Population Environnement Développement –   UMR 151 IRD / AMU : « Des recompositions urbaines sous pression en régime autoritaire: grands aménagements Vs précarités et injustices spatiales à Brazzaville (république du Congo) »

 

 

Présentation du travail de recherche DALVAA de Cyril Bérard

« Droit à la ville de fait » et la politique du logement social à Quito

Cyril Bérard, étudiant en Master 2 Ingénierie du Développement Territorial de l’Université Grenoble Alpes, a réalisé un mémoire de recherche sous la direction d’Aurélie Quentin (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) et Myriam Houssay-Holzschuch (Université Grenoble Alpes) en partenariat avec le programme DALVAA. Sur le terrain à Quito (Équateur), il a bénéficié d’un accueil à l’université FLACSO. À quelques jours seulement de la conférence mondiale HABITAT III, Cyril nous présente son travail de recherche sur le « Droit à la ville de fait » et la politique du logement social à Quito, effectuée à partir de données recueillies entre mai et juillet 2016.

Contexte et questionnements de recherche

Lire la suite

Retour de terrain à Maputo par Karine Ginisty – Janvier/février 2015 et juillet/août 2015

Le travail de terrain a consisté à dresser une étude des stratégies entrepreneuriales développées à l’échelle de la zona quente (zone chaude en portugais), un des quartiers centraux de Maputo, principal marché de la prostitution de la capitale. Les pratiques prostitutionnelles exercées dans la zona quente sont organisées autour d’une multitude de règles qui concernent la mise en danger des corps mais qui permettent de garantir la place des femmes en ville. Lire la suite

Retour de terrain de Francesca Pilo’ à Lomé (février 2016).

Cette mission de terrain à Lomé s’inscrit dans une recherche collective réalisée avec Amandine Spire et Pascale Philifert (billet à venir) dans le cadre de l’axe 2 du programme de recherche « Normes et contraintes dans les pratiques d’occupation de l’espace urbain ».

Après avoir réalisé une thèse sur la régularisation du service d’électricité dans les favelas de Rio de Janeiro (Pilo’ 2015), cette première mission à Lomé m’a permis d’explorer une situation urbaine où l’accès au service d’électricité n’est pas autant généralisé. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche qui vise à questionner dans quelle mesure et comment le service d’électricité affecte la manière dont le lien socio-politique est produit en ville, et plus largement, à réfléchir à l’articulation complexe entre contexte politique, production infrastructurelle et production de la citadinité et citoyenneté au niveau urbain. Lire la suite

Retour de mission à Rio de Janeiro par Aurélia Michel

Retour de terrain d’Aurélia Michel à Rio de Janeiro, du 15 au 28 avril 2015

Projet : Aux sources du Droit à la ville ? Race et condition urbaine à Rio de Janeiro dans la transition métropolitaine brésilienne (1920-1950)

  1. Contexte : le droit à la ville au Brésil et à Rio.

Cette recherche historique sur Rio de Janeiro part du constat de l’importance au Brésil de la notion de droit à la ville, théoriquement et politiquement, en particulier son rôle dans les processus de démocratisation après la dictature, au milieu des années 1980. A cette époque, l’émergence de la gauche brésilienne prend largement appui sur des mouvements et des revendications de réforme urbaine et de justice urbaine, tant en termes d’accès aux ressources urbaines que de reconnaissance de la citoyenneté, tandis que l’habitat illégal constitue une des principales questions sociales dans les grandes villes (favelas). Lire la suite